MA PILE A LIRE

                          

Article un peu différent et un peu en retard aussi car je me suis fixée pour objectif de poster 2 articles par semaine. Un premier le mercredi et un second le dimanche.

Différent donc car il ne s’agit pas d’une « critique lecture » mais de ma pile à lire. Grande acheteuse compulsive que je suis, je me retrouve toujours avec au moins 5/6 livres en attente de lecture. 

  • Amours solitaires de Morgane Ortin  – Je ne connaissait absolument pas sa page Instagram mais j’ai suivi de près le gros buzz autour de ce livre. Vraiment hâte de lire cette histoire d’amour créée de toute pièce grâce aux SMS que l’autrice à reçu sur son Instagram. Lien du livre
  • Le Signal de Maxime Chattam – J’ai craqué pour ce livre d’abord parce qu’il est beau. Toutes les tranches de pages sont noires, c’est trop original, j’adore. Je n’ai jamais lu ce genre de thriller mais je me dis pourquoi pas? D’après les critiques, ce livre fait vraiment peur. Lien du livre
  •  La boite de Pandore de Bernard Weber – Une histoire sur les vies antérieures et l’hypnose. Lien du livre
  • Lucky Boy de Shanthi Sekaran  – Pour la première fois, elle se mit à observer les enfants. Les bébés. Sa poitrine se serra à leur vue. Elle aurait voulu en tenir un contre son cœur, sentir le poids doux et chaud d’un nouveau-né dans ses bras. Aimer et être aimée. Concocter une vie toute neuve à partir de son propre sang, de son propre corps. Devenir le foyer d’un être, un nid rassurant et doux dans un monde aux contours tranchants.
    À dix-huit ans, des rêves plein la tête, Solimar décide quitte le Mexique pour se rendre en Californie, et traverse la frontière au péril de sa vie. Après un voyage semé d’embûches, lorsqu’elle arrive à Berkeley, Solimar découvre avec stupeur qu’elle est enceinte. Sans papiers et livrée à elle-même, elle trouve en son fils son point d’ancrage, et dans la maternité, son identité.
    Lorsque la jeune femme est incarcérée en centre de rétention pour immigrés clandestins, son fils est placé sous la garde de Kavya et de son mari, qui souffrent depuis des années de ne pas avoir d’enfants. Kavya se transforme en mère lumineuse et trouve un sens à sa vie. Mais son cœur est scellé à l’enfant d’une autre qui ne reculera devant rien pour le récupérer. Je sens le coup de cœur Lien du livre
  • Le Parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi – Je n’ai jamais lu cette autrice qui écrit des romans feel-good. Il m’a été conseillé par une amie donc je fonce. Lien du livre
  • A son image de Jérôme Ferrari – Prix littéraire Le Monde 2018 et j’ai également lu beaucoup d’excellente critiques. Lien du livre

Pour les Varois demain démarre la Fête du livre à Toulon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :